L’enfance du pervers narcissique et ses traumatismes

Il y a de nombreuses années, j’ai écrit une chronique dans laquelle je cite le Dr. Alice Miller, une psychanalyste allemande qui a fait beaucoup pour expliquer les liens entre l’enfance et le comportement des adultes. Ce que Miller explique est encore plus important aujourd’hui alors qu’une nouvelle génération de pervers narcissiques afflige le monde.

La plupart des gens croient que les crimes et les autres méfaits des adultes sont le résultat de l’incapacité de l’individu à contrôler ses pulsions, ou d’une faiblesse innée, ou d’un manque de jugement. La plupart des criminels sont nés avec un penchant pour la violence, ou pour le vol ou la drogue, ou autre chose.

1. Les causes de la perversion narcissique

Cette idée est courante, mais elle est erronée. Ce que Miller explique est que la plupart des adultes sont capables de contrôler leurs pulsions, mais ils ne le font pas. Ils ne le font pas parce qu’ils ont été blessés dans leur enfance et sont incapables d’affronter la douleur liée à ces blessures. Bien sûr, il peut y avoir des exceptions, mais cette théorie est vraie pour l’immense majorité des gens qui sont en prison ou qui ont commis des crimes.

Je vais expliquer brièvement comment c’est possible. Lorsque des enfants sont agressés sexuellement et autres, ils ont des difficultés à comprendre ce qui leur arrive. Ils se sentent coupables et honteux et ont peur de parler de ce qui s’est passé. Les adultes qui ont commis ces agressions sont généralement des proches de la famille.

Étant donné que la plupart des enfants font confiance à leurs parents pour les protéger, la réaction naturelle d’un enfant qui est agressé est de penser que c’est à cause de lui.

Cela signifie qu’ils se sentent coupables. Ils ne comprennent pas ce qui s’est passé, mais ils savent qu’ils ont fait quelque chose de mal et sont donc censés se sentir coupables. Les adultes qui font des choses horribles pourraient très bien leur dire que c’est à cause d’eux.

2. L’enfance du pervers narcissique

L’enfance d’un pervers narcissique était souvent marquée par de la violence physique et sexuelle, et souvent la violence était l’expression d’une colère profonde qui avait peut-être à voir avec leur propre enfance.

Au cours de leur enfance, ils ont pu se sentir abandonnés et peut-être maltraités par une personne qui était censée les aimer. Ils savent que leur enfance a été à la fois très difficile et pleine de promesses.

Ils ont généralement été entourés d’adultes qu’ils pensaient qu’ils pouvaient faire confiance, mais qui ont trahi leur confiance et les ont maltraités.

Leur enfance était fréquemment marquée par des mensonges et d’autres formes d’abus, ce qui a engendré de profonds traumatismes.

Ils se sentaient souvent perdus et impuissants, car ils ne pouvaient pas s’échapper des situations négatives qui les entouraient.

4. Comment reconnaitre un pervers narcissique ?

Le pervers narcissique peut être très difficile à reconnaître. Il a l’air normal, et il peut se montrer très gentil et très charmant. Il est souvent rusé et très intelligent. Il peut recruter de nombreuses personnes autour de lui pour le soutenir. La plupart des gens ne comprennent pas ce qu’il fait.

Les pervers narcissiques ont tendance à choisir des personnes qui ont une bonne image d’eux-mêmes et qui sont fiables, confiantes, sympathiques, gentilles et attentionnées. Ils choisissent des personnes qui sont intelligentes, mais qui ne se méfient pas assez. De cette façon, ils peuvent faire croire à tout le monde qu’ils sont gentils, agréables et bienveillants.

Pourtant, les pervers narcissiques ont un grand besoin de contrôler les gens (c’est-à-dire d’avoir autorité sur eux), et ça leur est facile de faire croire aux autres qu’ils sont normaux et qu’il n’y a pas de problèmes. Ils réussissent à prouver aux gens qu’ils sont bienveillants. Il arrive que les autres personnes, qui ne le connaissent pas très bien, pensent qu’il est gentil et attentionné.

Un des moyens les plus importants que les pervers narcissiques utilisent pour contrôler les gens, c’est d’avoir un contact physique avec eux.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.